LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE : Journalisme, désinformation et asservissement

Publié le par Galaxien

Les nouveaux chiens de garde, est un documentaire (1h38) inspiré des Chiens de garde publié en 1932 par Paul Nizan, une dénonciation virulente de l'inféodation des grands médias et plus particulièrement de leurs vedettes, aux puissances capitalistes. Les médias se proclament aujourd'hui "contre-pouvoir", pourtant, la quasi totalité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Ils peuvent donc manipuler le peuple à leur guise...

 

En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque, ainsi que leur pseudo-neutralité intellectuelle qui, justement sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi.
Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, ce documentaire, Les nouveaux chiens de garde, dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique (?).
Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du Cac40, pervertie en marchandise et soumis aux politiques.

En 1997, Serge Halimi, devenu depuis directeur du Monde diplomatique, publie Les nouveaux chiens de garde, inspiré des Chiens de garde publié par Paul Nizan, qui dénonce l'hégémonie d'un certain nombre de journalistes, éditorialistes et autres experts autoproclamés.
Sous couvert d'exalter le pluralisme et l'objectivité, ils seraient les porte-parole de la pensée unique au service de la classe dominante. Collusion avec le petit monde politico-financier, proximité avec le pouvoir... Depuis Guy Debord et Pierre Bourdieu, la critique des médias est un exercice presque banal, mais ce film lui redonne un sacré coup de fouet.
Le montage, rythmé, alterne analyses corsées d'économistes comme Jean Gadrey, Frédéric Lordon, etc., et archives savoureuses...

Réactualisé en 2005, ce livre inspire ce film qui en reprend les principaux arguments. Les deux auteurs ne font pas mystère de leur parti-pris et adoptent en conséquence la méthode qui lui sied : La charge. Celle-ci s'exerce, non sans un certain humour, selon deux axes d'accusation privilégiés, qui sont la connivence entre journalistes-stars et establishment politico-financier, et la perte d'indépendance de la plupart des médias, tombés dans l'escarcelle de groupes financiers.
Sous couvert de pluralisme et d'objectivité, ils seraient les porte-parole de la pensée unique au service de la classe dominante.

Nombre d'arguments, frappés au coin du bon sens ou nourris par la pensée critique du sociologue Pierre Bourdieu, portent. Les exercices évidents d'obséquiosité à l'égard des puissances qui gouvernent les journalistes, la commune origine sociale des journalistes et des politiques, transitant par les mêmes écoles et fréquentant les mêmes cercles, ou encore le nombre relativement restreint d'experts économiques tournant dans les médias sans qu'on précise jamais leur affiliation aux groupes financiers qui les emploient.
Voilà des exemples qui méritent, incontestablement, d'être relevés et qui appellent au moins au débat et à la réflexion.

Si le film, dont le spectre va de TF1 au Monde, se maintenait à cette hauteur-là, on ne pourrait que se féliciter du rôle d'aiguillon qu'il se propose de jouer. Il s'agit ici d'une question qui engage à la fois la forme et le fond.
L'on sait trop quel effet trompeur peut avoir une image, presse ou TV, dès lors qu'elle a été délibérément isolée aux seules fins d'illustrer une thèse. L'on sait trop quelle valeur de généralisation peut avoir un exemple de mauvaise conduite professionnelle, dès lors qu'on tait par ailleurs les exemples de vertu qui pourraient le relativiser...
(lemonde.fr/les-nouveaux-chiens-de-garde)

Les réalisateurs de ce documentaire, Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, sont des spécialistes de l'analyse du champ journalistique. Ils montrent notamment que les médias sont presque voire tous la propriété de groupes industriels ou financiers du CAC 40 liés au pouvoir !
Une dénonciation engagée de la manière dont les journalistes, les éditorialistes et les experts médiatiques sont devenus les nouveaux garants de l'ordre social. Au sein d’un périmètre idéologique se multiplient les informations pré-mâchées et la désinformation, les intervenants permanents aux notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur... Il s'agit dans un premier temps de mettre en avant le journalisme de révérence, autrement dit de souligner les accointances entre certains journalistes d'émissions télévisées et les hommes politiques qu'ils prétendent critiquer. Aussi, il est question de la toute puissance des grands groupes industriels et financiers et de leur détention d'un nombre important de quotidiens nationaux français. Partant du principe suivant : Si ces investisseurs ont dépensé de l'argent dans ces journaux, ce n'est pas pour que ces derniers nuisent à leurs intérêts.

Vous pouvez facilement trouver sur internet la liste de tous les journalistes licenciés parce qu'ils ont osé parler de sujets interdits de dire au peuple, tellement les grands médias TV et presse sont corrompus et asservis...

"On ne peut pas dire la Vérité à la Télé, il y a trop de gens qui regardent !"  Coluche

 

>> Interview du réalisateur lors de l'émission "Ce soir ou jamais" :

 

- Voir aussi :

STORYTELLING : La machine à raconter des histoires

TV LOBOTOMIE : LA VÉRITÉ SCIENTIFIQUE

LE TEMPS DE CERVEAU DISPONIBLE

MÉDIAS DE MASSE : DÉSINFORMATION ET MANIPULATION DU PEUPLE

LE SYSTÈME MÉDIATIQUE AUX ÉTATS-UNIS

POLITIQUE ET MÉDIAS EN FRANCE

L'EMPIRE INVISIBLE : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

L'ESCLAVAGE DU XXIème SIECLE : De la servitude moderne

L'IVRESSE DU POUVOIR - Comportement social

Prenez conscience de notre société ! Levez-vous !

Comprendre L'Empire - Notre Monde !

La fausse démocratie expliquée en 10 minutes

Manipulations et mensonges médiatiques des J.T : Zapping

Manipulation des peuples par l'Elite !

Manipulation mondiale de la population par l'Elite  

Les peuples sont manipulés par les élites et les médias

Les dessous des médias : Manipulations et mensonges 

Coluche sur la politique : Discours toujours d'actualité !  

Capitalisme la série  CAPITALISME : Les six épisodes 

Infos-Société   >> Infos-Société

LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE : Journalisme, désinformation et asservissement

Commenter cet article